Selon le  Telegraph , l’Organisation Mondiale de la Santé va changer sa définition du handicap pour classer les personnes célibataires comme «stériles.» Les nouvelles classifications controversées vont faire en sorte que les hommes et les femmes célibataires hétérosexuels, ainsi que les hommes et les femmes homosexuels qui souhaitent passer la fécondation in vitro pour avoir un enfant, reçoivent la même priorité que les couples. Tout le monde pourrait avoir accès à des fonds publics pour la FIV. D’autres critiquent l’OMS pour son ingérence dans la vie privée des individus, en avançant que le choix d’un compagnon relève de la sphère social et non du système de santé.


Les personnes touchées par des pathologies qui nuisent à la fertilité ne seront plus les seules à être considérées comme stériles ; ce sera désormais également le cas de tous ceux qui auront eu un rapport intime non protégé au cours des douze mois précédents sans procréer.

Suite en page suivante !
...