Il s’avère que cette guerre aux poils est dangereuse pour la santé, selon l’avertissement que lance le médecin de famille américaine Emily Gibson. « Nous avons des poils pubiens pour une raison », souligne-t-elle.

Depuis longtemps, les chirurgiens savent que raser une partie du corps en préparation d’une chirurgie augmente le risque d’infection… Peu importe la méthode utilisée pour le rasage, les poils repoussent. Les multiples éliminations des poils transforment la peau en un «champ de bataille ravagé», indique le Dr Gibson.

Le rasage des poils pubiens, un risque d’infection assurée :


L’épilation de votre zone intime pourrait rapidement tourner au cauchemar où vous serez la victime du virus du papillome humain (VPH). Les blessures dans le follicule pileux, suite au rasage de la zone intime, ouvrent une porte d’accès facile au VHP, Virus du Papillaume Humain. L’épilation des poils pubiens peut être la cause d’infections vaginales et de l’herpès, car c’est une habitude responsable de l’accès des bactéries à la zone génitale.

Suite en page suivante !

Aimez / Partagez cet article sur Facebook:
...